La ploutocratie ne vous satisfait pas ? vous souhaitez une vraie démocratie ? voici trois idées pour un changement:

Classique: changer le système de l'intérieur, en réformant peu à peu, en utilisant les structures politiques en place, pour orienter les choses dans les bonnes directions. Il n'y a qu'un nombre très limité de pays, en Amérique du Sud par exemple, dans lesquels des changements radicaux ont pu s'opérer par la voie politique traditionnelle. Cela fonctionnerait-il dans les pays riches ? Difficile de changer les choses lorsque le consensus règne à propos de l'économie actuelle, et lorsque tous les pans de la société sont tenus par le marché.

Brutal : changer le système radicalement, cassant rapidement le système actuel, et tenter de mettre en place autre chose tout aussi rapidement. C'est le principe révolutionnaire. Dans l'interconnexion des flux financiers, des flux de biens, de services, d'énergie, etc., tout casser d'un coup provoque une paralysie générale susceptible d'annihiler toutes les volontés révolutionnaires. Ce système peut fonctionner lorsqu'une population est solidaire, informée, cultivée, prête à en découdre, prête à abandonner ses habitudes pendant la période de transition, et surtout uniformément volontaire pour ce changement, prête à changer de vie. Pas d'exemple récent.

Malin : construire un système parallèle indépendant du système dominant, progressant lentement, jusqu'à ce qu'il s'impose de lui-même par ses choix judicieux, en rendant les autres formes obsolètes. C'est ce que je vais essayer d'imaginer dans ces pages. A tâtons, forcément. Avec vous, si vous voulez participer en commentant.

. (commentaires à faire à l'adresse de l'auteur, car cette page est spammée par des robots)